Le contenu
les bases de la construction

Le contenu de vos newsletters est l'élément à ne surtout pas négliger. Dans cet article nous vous proposons de revoir les bases de leur construction.

Pre-header

Il est conseillé de commencer votre contenu par une phrase discrète d'accroche. Cette introduction sera notamment visible en résumé de l'email dans le client de messagerie de vos destinataires, avant même l'ouverture. Il est très important car le pre-header peut améliorer votre taux d'ouverture. Il peut également être vu comme un complément à votre objet.

Logo & slogan

Pour qu’un logo soit efficace : il doit être inoubliable. Il en va de même pour le slogan : simple et marquant.
Ils représentent votre entreprise et permettront au destinataire de vous reconnaître facilement, il est donc essentiel de les mettre en avant dans votre campagne d’emailing.
Sachez que certains clients mail et webmail proposent un volet d’aperçu des messages, comme Outlook, Thunderbird, Mail ou Gmail. Ce système permet à l’internaute d’avoir un aperçu du mail sans avoir à l’ouvrir, placez votre logo dans cette zone peut se révéler très avantageux.

Titres

Travaillez vos titres en fonction de la cible visée. Un titre trop générique ne sera pas attirant pour votre contact. Il doit plus se rapprocher de l’accroche et se démarquer par rapport au reste du contenu afin d’attirer le regard, et être pertinent avec le reste du contenu.

Textes

Prenez votre temps pour préparer vos textes, ils doivent être le plus simple, court et percutant possible. Privilégiez l’appel d’action immédiate en mettant les liens importants en avant et en utilisant l’impératif (ex : Appelez dès maintenant, commandez, recevez gratuitement, etc.).
Les phrases trop communes ne retiendront pas l’attention de vos lecteurs. Soyez créatif tout en restant intelligible et facile d’accès.

Images

Une campagne trop lourde risque d’être bloquée par les filtres anti-spam, il est conseillé de ne pas dépasser les 200ko. Pour cette raison, il est préférable de retravailler les images, y compris votre logo afin d’en réduire le poids. Nous vous conseillons les formats GIF au JPG, moins lourds. Pensez également à donner un nom cohérent à vos images.
L’attribut Alt de vos images est très important et utile à vos lecteurs. Si votre visuel est désactivé, celui-ci aura accès aux informations importantes pour la compréhension de votre message. De plus, les balises Alt donneront des informations sur l’image aux robots anti-spam.
Les mails réalisés uniquement en images sont à bannir, car vous avez de grand risque d'être considéré comme spammeur.

Vos coordonnées

Que ce soit dans l’expéditeur ou dans le mail, il est conseillé d'insérer le nom de votre société afin que l’internaute sache de qui vient la newsletter.
Dans le corps du mail, pensez à mettre vos différentes coordonnées : site, email, adresse, téléphone, réseaux sociaux, etc.

Lien de désinscription

Le lien de désinscription est obligatoire. Dans le meilleur des cas, la désinscription doit être aussi facile et rapide que l’inscription.
Notez que les réclamations reçues par la CNIL mettent en avant que les liens de désinscription ne fonctionnent pas toujours, lorsqu’ils existent.

Petit rappel marketing : Le sens de lecture admis en France est la lecture en Z, dû à notre apprentissage de la lecture ; notez que le sens de lecture ne sera pas le même selon le pays que vous ciblez et sa langue reconnue (ex : Japonais, Arabe). Il est donc essentiel de monter votre newsletter en fonction de ces données.

A lire également

Ne passez plus pour un spammeur : 6 conseils pratiques

Sources : CNIL